Description du projet

Logo de Norsk Hydro

Delta Électricité Électronique Études (D3E) est une PME créée en 1982. Elle est basée à Saint-Paul-lez-Durance (13) et est dirigée par Jean-Pierre Joubert et Christophe Richaud. Depuis 15 ans maintenant, ETSCAF accompagne D3E dans le travail de de sa Culture Sécurité grâce à sa Démarche de Sécurité Comportementale.

Spécialisée dans le domaine de l’électrotechnique (distribution électrique HT/BT, aménagement de locaux, protection foudre, automatisme industriel, vidéosurveillance, contrôle d’accès, détection incendie, réseaux VDI et fibre optique, bâtiments connectés), D3E fournit à ses clients des solutions complètes : études, réalisation de tableaux, installation, intégration et mise en service, dans les secteurs de l’industrie, du tertiaire et du résidentiel.

D3E réalise un CA de 11 millions € essentiellement en région PACA et compte une centaine de collaborateurs. L’effectif a doublé depuis 2005.

Première étape : établir un constat en identifiant nos pistes d’amélioration et nos forces

Dès 2005, afin d’accompagner son développement, le management de la sécurité devient une nécessité pour l’entreprise. Les clients de D3E sont de très grandes sociétés (CEA, AREVA…), notamment dans le domaine de la chimie et de la pétrochimie (ARKEMA…) et recommandent à D3E, par rapport à leurs propres référentiels sécurité, d’obtenir les certifications appropriées.

Pour la mise en place de son système de management de la sécurité, la direction de D3E fait appel à ETSCAF pour son approche très pragmatique de la sécurité en entreprise. Dès le départ, Cyril Allain est l’interlocuteur ETSCAF pour D3E et accompagne l’entreprise dans sa démarche de certification MASE, qui va permettre à D3E de répondre aux exigences de ses clients mais également d’agir sur son Taux de Fréquence qui peine à descendre en-dessous de 20.

Un diagnostic sous forme d’audit blanc MASE est réalisé en 2005 de manière à établir des constats, dégager les écarts et identifier les pistes d’amélioration. La certification MASE initiale est décrochée en 2006. Depuis, toujours soutenue par ETSCAF au travers de formations visant à ancrer et renforcer la culture sécurité, les certifications de D3E sont systématiquement reconduites.

La Sécurité Comportementale pour protéger les salariés

Le métier de base de D3E, lié à l’électricité, comporte des risques plus importants que dans d’autres domaines d’activité. La diversité des sites et métiers des clients dans le nucléaire, la chimie et la pétrochimie est source de risques supplémentaires. De nombreux risques tels que le travail en hauteur sont présents dans les activités de D3E.

Dès le début de l’accompagnement, ETSCAF a recommandé à D3E de s’intéresser aux fondamentaux du management de la sécurité et à son corollaire : la tenue de visites comportementales de sécurité. Ces visites sont un moment privilégié de dialogue entre les managers et les opérateurs, elles permettent aux opérateurs de pointer du doigt les situations à risque pour ainsi changer leurs comportements sur le terrain.

Pour Jean-Pierre Joubert :

La plupart des accidents étaient dus au comportement. D3E est une entreprise familiale dans laquelle les collaborateurs comptent beaucoup, je ne voulais pas qu’un des membres de cette famille se fasse mal, nous devions agir pour changer les choses

En 2005, 4 managers, dont Jean-Pierre Joubert, sont formés à la visite comportementale. En 2006, 5 autres managers suivent cette formation. La Démarche est accueillie froidement mais sa mise en place est un succès. Les plus réticents de l’époque sont aujourd’hui les plus attentifs, mais aussi les plus écoutés.

Pour ancrer la culture sécurité dans l’entreprise, l’ensemble des collaborateurs a suivi la formation « Partenaire Pour Agir en Sécurité » où les notions de partage sont largement encouragées.

Jean-Pierre Joubert rappelle :

Avant 2006, nous marchions sur la tête : il était normal de prendre l’apéro le midi, le port des chaussures de sécurité restait une option. Cette première étape de 2005 à 2012, nous a fait grandir.

4 ans sans aucun accident avec arrêt, un record !

Le succès de cette première étape est mesurable, puisqu’entre 2012 et 2016, pendant 1460 jours, aucun accident avec arrêt n’est à déplorer dans l’entreprise.

Ce n’est pas parce que tout fonctionne parfaitement que D3E va relâcher la pression sur la sécurité, au contraire ! En pleine réflexion sur la démarche RSE, la direction de D3E souhaite intégrer, dès 2016, la sécurité comportementale pour l’ensemble du personnel, incluant le personnel sédentaire. Elle sait que dans ce domaine, « ETSCAF forme à une méthode de Sécurité Autonome qui a déjà fait ses preuves dans de nombreuses entreprises ».

ETSCAF va former des instructeurs qui eux-mêmes vont ensuite former leurs collègues. Gilbert Debrabandère est appelé pour former les instructeurs à cette méthode. Cette dernière est basée sur les différents états dans lesquels nous nous trouvons au quotidien et les erreurs qui leur sont associées.

Dès les toutes premières formations, Gilbert est direct avec les salariés :

Avec cette formation, je vais vous transmettre ce que j’ai appris pour ne pas se faire mal et pour arriver en bonne santé à la retraite, vous avez le choix de prendre ou de laisser ce que je vais vous donner, c’est à vous de voir.

La méthode est en parfaite adéquation avec l’esprit familial de D3E. Elle aborde à la fois la sécurité comportementale au travail, mais aussi sur la route et à la maison.

D3E décroche le trophée des transitions et de la RSE PACA en 2021

Concernant la pérennité de la sécurité au sein de l’entreprise, Jean-Pierre Joubert est formel et sa formule est très imagée :

on ne s’arrête jamais, on ne s’arrête pas de pédaler sinon on tombe.

Les nouveaux collaborateurs suivent les mêmes cursus de formation, les visites de sécurité sont toujours d’actualité…

D3E est également ISO 9001 depuis 1998, Masé depuis 2006, et ISO 14001 depuis 2009. En octobre 2014, D3E s’est engagée dans une démarche de développement durable dans le but d’intégrer progressivement les préconisations de l’ISO 26000 pour la RSE.

Le point d’orgue de cette culture sécurité mise en place depuis 15 ans, avec l’aide d’ETSCAF, est sans aucun doute le trophée des transitions et de la RSE PACA que D3E a remporté en décembre 2021. Ce prix récompense les efforts des entreprises du sud de la France qui agissent sur le plan humain et environnemental.

 

Sabine Rzine, Responsable QSE, précise :

Le dossier de candidature à ce trophée comporte, entre autres, un gros volet sécurité dans lequel nous avons décrit notre démarche et l’intégration de la Sécurité Comportementale dans nos pratiques.

Aujourd’hui D3E fait partie des rares PME françaises qui se montrent avant-gardistes et travaillent en profondeur sur la Sécurité.

Le mot du consultant ETSCAF, Cyril Allain :

D3E a compris très vite que la culture sécurité constitue les racines d’une entreprise humaniste et performante, en route vers l’excellence : un exemple à suivre.