Description du projet

En 1992, deux ingénieurs du CEA–LETI, Jean-Michel LAMURE et André-Jacques AUBERTON-HERVÉ créent Soitec.

Soitec produit du silicium « nouvelle génération » appelé SOI (Silicium sur Isolant) pour la fabrication de microprocesseurs à haute performance et à consommation réduite. Le SOI est notamment utilisé dans des domaines de pointe comme l’aéronautique, l’informatique et la téléphonie.

Implanté au cœur du pôle grenoblois, à Bernin, le siège social de Soitec abrite le plus grand site de production mondiale de SOI avec 4500 m2 de salles blanches. Soitec compte 1000 collaborateurs répartis entre ses différents sites de production à Bernin (38), les Ulis (91), Singapour et ses implantations commerciales en Asie et aux Etats-Unis.

Le projet sécurité chez Soitec

Soitec - témoignage amélioration sécurité - ETSCAF

En matière de sécurité, Soitec est particulièrement sensible aux risques chimiques et ses conséquences pour le personnel (corrosivité, toxicité, explosivité) dûs à son activité nécessitant des  manipulations régulières de produits dangereux (liquides et gazeux).

Or, la réalité révèle qu’une majorité des accidents est liée à :

  • des déplacements
  • des petites projections chimiques
  • des problématiques ergonomiques

Fin 2006, Soitec lance un Diagnostic Sécurité

Fin 2006, les indicateurs sécurité chez Soitec sont au rouge. Le Taux de Fréquence (nombre d’accidents avec arrêt par million d’heures travaillées) est de 17,9 alors que celui de la profession est de 5,21 ; et il continue de se dégrader.

La Direction Générale décide d’entreprendre un Diagnostic Sécurité de manière à identifier les freins en place et les leviers possibles afin de gagner en efficacité.

Le diagnostic met en avant :

  • Une implication en matière de sécurité de la Direction encore peu visible, qui se traduit par une communication rare sur la problématique sécurité
  • Un management hésitant et maladroit vis-à-vis du sujet sécurité et donc faiblement impliqué
  • Une fonction sécurité trop centralisée

Début 2007, Soitec s’appuie sur ETSCAF pour conduire un véritable changement.

Soitec construit un projet à moyen terme, sur deux ans

Le  projet, baptisé « Projet Safe », est découpé en 6 lots déclinés sur une période de deux ans :

  • Formation
  • Organisation et management de la sécurité

  • Une Méthodologie partagée  au travers des « Safety Tours »
  • La Communication et l’Implication
  • La Gestion des entreprises extérieures
  • La Santé au travail
Témoignage Soitec - client ETSCAF

En 18 mois, le travail effectué a été considérable. Les résultats sont à la hauteur des moyens engagés puisque le Taux de Fréquence a baissé de 17,9 à 3,5. Soitec est passé de 16 accidents avec arrêt enregistrés annuellement avant le démarrage du projet Safe, à 4 sur la dernière année. L’objectif est naturellement de diminuer encore ce chiffre en faisant vivre toutes les actions déjà mises en place. Au-delà des chiffres, le changement est culturel. Il y a eu une véritable mobilisation de l’ensemble du personnel. La sécurité est maintenant entre les mains du management et le service HSE intervient comme expert en support. Le succès est pour une part dû à la qualité des intervenants ETSCAF et à la méthodologie implacable qu’ils ont déroulée.

Sandrine CHABAUD, SOITEC